L'espiègle éphémère

L'autre espiègle qui vient, au milieu de la nuit,
à l'oreille attentive oser un mot d'esprit,
l'autre fidèle ami prouve son existence
par ces instants discrets d'éphémère présence.

Je voudrais prolonger ce moment de tendresse
et retenir la main qui donne la caresse
en gardant près de moi cet ami surprenant
qui du fond de mon âme appelle maintenant.

Mais cet ami d'ailleurs et qui pourtant m'habite
a sa façon à lui d'agir, et il évite
le piège de mon cœur qui veut le contrôler :

Quand je parle, il se tait, et ne revient frôler
mon âme, avec le vent, que dans le grand silence,
alors que j'abandonne enfin ma conscience.


© Albert Davoine, avril 1997, 8-780

PoèmesAcceuil -AD
Merci de votre visite. Au revoir !