Violoncelle seul

Dans le matin blafard
se dissipe une brume
autour de la maison.

D'une caisse de bois
s'évadent quelques notes
astiquées sous l'archet,
peaufinées de velours

et le violoncelle
redonne encore le ton
redit encore l'émoi
du musicien d'alors
il y a quelques siècles

écoutant ruisseler
les champs de Westphalie
et qui ferma les yeux
pour entendre son dieu
lui murmurer de près
avec l'accent tonique

un brin de causerie,
deux notes de musique
et trois gouttes de pluie
éclaboussées de joie.


En écoutant Jean-Sébastien Bach, Suite n° 1 pour violoncelle seul.

© Albert Davoine (Avril 1991 )(3-237)

PoèmesAcceuil -AD
Merci de votre visite. Au revoir !