La différence marketing

            Nous sommes tous embarqués depuis des millénaires sur le navire Terre pour construire la société humaine. Et au train où vont les révolutions et contre-révolutions, tranquilles ou sanglantes, les gens de bonne volonté ont encore du travail pour quelques générations.

            L'homme a vite appris à penser, mais à court terme. Les modèles de société qu'il reproduit sont basés sur le mythe que la lutte pour la survie est la seule loi de la nature. Non. La nature a appris à collaborer et la génétique nous a appris que l'évolu­tion ne venait pas de la reproduction des espèces mais bien de la procréation, du développement de « quelque chose de différent ».

            Notre entreprise fait partie intégralement de l'aventure humaine. Nous avons pour mission de construire, de collaborer au mieux-être de la société humaine en extrayant, en façonnant, en distribuant de la matière, des idées, des services.

            L'apport principal du marketing est d'insister sur la diffé­renciation de notre produit. Le marketing, c'est l'éloge de la différence sur le plan commercial. Vous ne vendez pas n'importe quel produit, vous vendez votre image de marque, la marque de l'artisan, de l'artiste, fier de signer son oeuvre.

            Mais à l'intérieur de notre entreprise, entre nos quatre murs, avons-nous développé une société axée sur la repro­duction ou bien sur la création ?  Pour pouvoir créer ensemble, chacun doit être différent. Notre rôle de leader est-il de transmettre les ordres pour que le système tourne en rond ?  Ou bien aurions-nous un rôle différent à jouer dans l'avenir ?

             Un rôle d'éducateur ?  Avec un regard de respect pour ce qui se découvre, ce qui se développe sous nos yeux si nous voulons bien prendre le temps de regarder et d'écou­ter.

            Un rôle de visionnaire ?  Toutes les réalisations humaines sont sorties d'un rêve.  Les grandes théories scientifiques surgissent d'un poème.  Avant d'avoir du génie, il faut être un peu fou (ou être déclaré comme tel par ses contemporains).

            Un rôle de capitaine ?  Indiquer le cap à suivre, tenir bon le gouvernail dans la tempête, quitter le navire le dernier. Passer la barre au second et faire confiance au moussaillon au poste de vigie.

            L'entreprise a un rôle déterminant à jouer dans la cons­truction de la société humaine. Et nous, chefs d'entreprise, responsables d'organisa­tions humaines, comment avons-nous créé, façonné, mis en place les conditions nécessaires à l'éclosion de la créativité chez nos collaborateurs ?

            L'entreprise, même si on peut avantageusement s'inspirer d'une approche systémique pour la gérer efficacement, une entre­prise n'est pas un système établi. Une entreprise est une aventu­re, une caravane vivante qui se déplace dans le désert du change­ment. Une entreprise est un organisme vivant constitué de person­nes autonomes qui existent chacune pour apporter leur contribu­tion unique à la vie de la société. Des personnes qui inventent et réinventent chaque jour l'art de produire, de servir et de sourire...


©Albert Davoine : LR1989-07

Accueilwww.davoine.ca
Merci de votre visite. Au revoir !